Mission Hopineo au Sappey-en-Chartreuse

le Gîte Chant de l'Eau, au Sappey-en-Chartreuse

Au Gîte du Chant de l’Eau, au Sappey-en-Chartreuse, nous avons assuré le suivi de la mission effectuée précédemment par Hopineo. Récit.

Justine et Mahery, les fondateurs d’Hopineo étaient passés par là lors de leur Tour de France. Pendant quelques jours, ils avaient partagé avec Colette et Bruno la vie quotidienne du Gîte du Chant de l’Eau. Une vie quotidienne rythmée essentiellement par le travail de la ferme : s’occuper du potager et des vergers ; nourrir les moutons, sortir le cheval de trait et s’occuper de son copain l’âne Basile… Car Le Chant de l’Eau est une vraie ferme dont la caractéristique est de viser à l’autosuffisance, à la manière dont le faisaient les fermes traditionnelles de la Chartreuse d’il y a une ou deux générations. Et ce sont les nombreux produits de la ferme qui, à leur tour, sont offerts aux résidents du gîte.

Au cœur du territoire

le Gîte Chant de l'Eau, au Sappey-en-ChartreuseC’est donc peu dire que Le Chant de l’Eau s’inscrit résolument au cœur de son territoire. Originaires du village, Colette et Bruno, les propriétaires, sont les meilleurs ambassadeurs de leur région, dont ils connaissent le moindre recoin et la moindre histoire, pour l’avoir vécue. Tous deux sont aussi des défenseurs absolus de la responsabilité en tourisme : responsabilité des prestataires de service, mais aussi responsabilité des touristes. C’est ce double engagement, pour leur région et pour un tourisme respectueux, qui se trouve à la base de leur activité dans le gîte.

Lors de leur séjour au Sappey, Justine et Mahery avaient travaillé avec Colette et Bruno à l’ élaboration d’un livret d’accueil qui mettrait en valeur cet engagement. Une première ébauche avait été réalisée. terraLATINA, en la personne de son directeur Jean-Luc Crucifix accompagné de sa compagne Mila, est retournée au Chant de l’Eau avec pour mission d’approfondir la démarche et de retravailler le livret d’accueil. Entre temps, Colette et Bruno avaient eu le temps de laisser se décanter leurs idées et le contenu du livret d’accueil.

Contenu et forme

Pendant deux jours, nous avons donc revu et corrigé, page par page, le livret d’accueil du gîte. Certaines suggestions antérieures ont été retenues et développées (il est important de pouvoir mettre des mots sur des idées et des valeurs), tandis que d’autres n’ont pas été reprises : non pas parce qu’elles étaient mauvaises, mais parce qu’elles nécessitaient un investissement en temps que les propriétaires du gîte n’étaient pas prêts à donner (faire du gîte une ferme pédagogique, par exemple).

Au-delà du contenu, nous avons travaillé ensemble sur la forme que devait prendre le livret d’accueil. Il s’agissait bien évidemment de faire correspondre la forme aux valeurs que se propose de défendre et diffuser le gîte.

Refléter les valeurs

Gite chant de l'Eau au Sappey en ChartreuseDans la foulée, nous sommes passés tout naturellement à la question de l’image que doit projeter le gîte : d’où une série de suggestions concernant l’aménagement et la décoration des différents espaces du gîte, notamment la grande salle commune qui se veut le centre vital de la maison. C’est le lieu privilégié non seulement pour donner des informations pratiques aux hôtes, mais aussi pour refléter les valeurs et les engagements de Colette et Bruno. Un travail pédagogique tout à fait essentiel pour rompre avec les réflexes du touriste de masse et induire de nouveaux comportements plus respectueux de la nature et de la culture locale.

De là, il paraissait normal de revoir aussi le site web du gîte, afin qu’il reflète lui aussi les valeurs exposées dans le livret d’accueil. Un proposition a été faite dans ce sens, en veillant à conserver l’outil avec lequel Bruno gère son site actuel. Il est important en effet qu’il puisse en conserver le contrôle.

Le besoin de réseau

Au gîte Le Chant de l’Eau, le chantier est toujours en cours. Ses résultats devraient être visibles avant l’ouverture de la saison de printemps et d’été. terraLATINA, jumelé ici à Hopineo, espère avoir été utile dans ce processus (car il s’agit d’un processus), en aidant Colette et Bruno à clarifier leurs valeurs (y mettre des mots, comme je le disais plus haut) et à renforcer leurs engagements.

Car Hopineo est aussi un réseau : le fait de se sentir moins seul est sans aucun doute, nous a confié Bruno, l’apport le plus important d’Hopineo à de petits prestataires de services touristiques qui, comme lui, ne manquent ni d’idées ni d’idéaux, mais se sentent extrêmement isolés, absorbés qu’ils sont par les nécessaires tâches quotidiennes d’un gîte et, dans ce cas spécifique, d’une ferme.

Cette notion de réseau est précisément ce qui a motivé terraLATINA à entamer une collaboration avec Hopineo, afin d’assurer de façon collective et raisonnée la promotion et la diffusion du tourisme responsable, en France et au-delà.

le Gîte Chant de l'Eau, au Sappey-en-Chartreuse

Laisser un commentaire